Des enfants noir vivant dans la pauvreté

La pauvreté au Mali

En tant que 12ème pays le plus pauvre d’Afrique, le Mali est resté pauvre pendant de nombreuses années. Les problèmes de malnutrition, le manque d’éducation et les conflits sont les principales causes de la pauvreté dans le pays.

Qu’en est il de la pauvreté de la population au Mali ?

Le salaire moyen au Mali est de 1,25 € par jour, et plus de la moitié de la population vit actuellement en dessous du seuil de pauvreté international. Cela contribue à faire du Mali l’un des pays les moins développés du monde. L’espérance de vie moyenne des adultes au Mali est de 55 ans, en raison de la malnutrition et du manque d’accès à l’eau potable.

Le Mali est surtout autonome sur le marché alimentaire. De nombreuses personnes travaillent sur les fermes afin de cultiver des récoltes pour subvenir aux besoins de leurs familles et de leurs communautés. En effet, le pays est confronté à de nombreux problèmes liés à son climat et à son paysage. Les deux tiers du pays sont désertiques, ce qui signifie que les sécheresses deviennent immédiatement un problème sérieux. Avec des sols pauvres, des millions de personnes ont du mal à cultiver les récoltes dont elles ont besoin et, en raison des bas salaires, elles sont incapables d’acheter. En conséquence, la malnutrition devient un problème majeur et est le principal facteur de pauvreté au Mali.

L’éducation du pays

Le manque d’infrastructures éducatives dans tout le pays a conduit à la pauvreté dans tout le Mali. Et à mesure que la pauvreté s’aggrave, le niveau d’éducation continue de se détériorer. Le taux de scolarisation est actuellement de 67 % et, dans l’ensemble du pays, le taux d’alphabétisation des adultes est de 38,7 %, c’est l’un des plus bas dans le monde, alors que la moyenne mondiale s’élevant à 86 %. Ces statistiques montrent que le niveau de scolarité devrait être plus élevé, ce qui signifie que les installations doivent être améliorées et que le niveau d’enseignement devrait être meilleur.

Le conflit actuel s’ajoute aux problèmes liés à la pauvreté au Mali, où plus d’un demi-million de familles sont touchées. Alors que le problème se poursuit, les Maliens fuient vers les pays voisins en quête d’asile. Pourtant, ces familles continuent de vivre dans la pauvreté, car la pénurie alimentaire est toujours présente. Lorsqu’il quitte le pays, ils ne gagnent pas assez d’argent pour fournir à leur famille ce dont elle a besoin.

Un programme d’aide pour le pays

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies aide le Mali en apportant un soutien nutritionnel à ceux qui y vivent encore. En 2013, environ 125 000 personnes ont bénéficié d’une aide alimentaire dans le nord du pays. D’autres dans le sud sont également aidés pendant qu’ils travaillent sur des projets de développement communautaire. Le programme aide à fournir de l’argent aux citoyens pour acheter des légumes et de la viande fraîche, ce qui permet non seulement de subvenir aux besoins des familles, mais aussi de favoriser l’économie locale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *