Le virus Ebola : devenu une urgence sanitaire d’ordre mondial

L’OMS ou l’Organisation Mondiale de la santé a annoncé il y a quelques jours de cela que le virus Ebola est catégorisé comme étant une urgence sanitaire mondiale.

Faisant des milliers de morts principalement dans des pays où l’on dénombre une forte population comme la République démocratique du Congo, ce virus dévastateur est revenu en force dans le continent africain, ce qui inquiète de plus en plus les autorités compétentes. En effet, au vu de la précédente épidémie qui s’est étalée sur pas moins de 3 ans à savoir du décembre 2013 jusqu’en mars 2016, et qui a fait de nombreuses victimes dans de nombreux pays, l’OMS a cette fois pris les devants pour pouvoir contrer rapidement Ebola.

C’est quoi le virus Ebola ?

Ebola est un virus qui est affilié à la famille de ceux dits Filoviridès et se caractérise souvent par l’apparition d’une fièvre hémorragique. Généralement, il existe 5 types de virus Ebola à ce jour, à savoir Reston, Zaïre, Soudan, forêt de Taï et Bundibugyo. Il faut préciser que les 4 derniers sont souvent ceux qui peuvent être fatals pour les êtres humains.

Si on revient sur ses apparitions, il faut savoir que c’était le virus de type Zaïre, qui est extrêmement mortel, qui a fait tant de victimes en 2013 et c’est également ce dernier qui est en train de se répandre en ce moment.

Quels sont ses modes de transmission ?

Il faut savoir que le virus Ebola ne se transmet que par ces deux méthodes, à savoir par le biais d’un échange de fluides corporels, mais surtout aussi par des objets utilisés en médecine comme les aiguilles ou aussi des objets tranchants qui ont été en contact avec le virus.

Comment reconnaitre ses symptômes ?

Certaines idées reçues ont été observées lors de la précédente épidémie d’Ebola. L’une de cela est le fait que ceux qui sont atteints par le virus sont atteints principalement d’hémorragie.

Toutefois, les symptômes liés à cette maladie peuvent la plupart du temps être confondus avec ceux d’une forte fièvre. Ce n’est que dans des cas plus graves que l’on peut voir des hémorragies.

Pourquoi déclarer l’urgence sanitaire mondiale pour ce virus ?

Il est clair que les conséquences de ce virus peuvent être dévastatrices. De ce fait, les différentes autorités, notamment l’OMS ont pris les devants et ce, en le déclarant comme étant une urgence internationale.

Effectivement, vu qu’une épidémie d’Ebola est difficilement arrêtable, il est plus prudent de la contrer dès maintenant.

De plus, le fait de faire cela permet de sensibiliser les pays du monde entier de la menace potentielle de cette dernière, ce qui a pour objectif de permettre à tous de prendre des mesures efficace pour le contenir si le virus Ebola est déjà présent ou aussi de le prévenir si ce n’est pas encore le cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *