système éducatif.

Les pays africains qui bénéficient d’un système éducatif performant

Ce n’est un secret pour personne, seules les personnes instruites peuvent progresser, aider à développer leur pays et accroître l’économie. L’éducation et le progrès sont étroitement liés, et c’est ce qu’ont compris certains pays africains, offrant à leurs jeunes populations, le meilleur système éducatif possible. Quels sont ces pays ?

Seychelles

Les Seychelles sont un petit pays insulaire situé sur la côte ouest de l’Afrique. Le pays a fait un bon travail de diffusion de l’éducation auprès de sa population, à tel point qu’il a reçu les éloges de l’UNESCO pour sa capacité à fournir une « éducation pour tous ». En effet, le pays est classé à 69,3 points, en termes d’éducation, par le forum mondial de l’éducation. Cette note fait des Seychelles le seul pays africain à figurer dans le top 50 des pays ayant les meilleurs systèmes éducatifs. Le pays occupe même la 43e place devant certains pays européens comme la Russie, l’Ukraine et la Hongrie.

Ce résultat n’est pas le fruit du hasard ; la croissance du système éducatif des Seychelles est le résultat d’un effort ciblé du gouvernement. Dans un rapport réalisé par l’UNESCO au cours de l’année 2016, il a été indiqué que les Seychelles ont consacré 11,72 % de leurs dépenses nationales totales à l’éducation. Ces dépenses ont donc permis au pays de mettre en œuvre une politique dans laquelle les enfants de 3 à 16 ans bénéficient d’une éducation gratuite et obligatoire.

L’Afrique du Sud

Il n’est pas surprenant de trouver l’Afrique du Sud sur cette liste, étant donné que ce dernier est considéré comme l’un des pays africains les plus influents en termes économiques et militaires. Ce grand pays situé à l’extrémité sud du continent africain a longtemps été la citadelle de l’apprentissage où les étudiants d’autres pays africains se pressent pour obtenir une éducation de qualité. Actuellement, le système éducatif du pays est classé au 84e rang mondial et est généralement considéré comme le meilleur d’Afrique. 18 % des dépenses annuelles de l’Afrique du Sud sont consacrées au développement de l’agriculture, et le système universitaire sud-africain est considéré comme le meilleur d’Afrique. Grâce à la contribution constante du gouvernement, le niveau d’alphabétisation du pays s’est considérablement amélioré.

L’île Maurice

L’île Maurice est un autre pays insulaire africain relativement petit. Ce pays, dont l’économie repose principalement sur l’agriculture, a fait des pas de géant dans le développement de son système éducatif. Les fondations du système ont été posées par les Britanniques pendant les années coloniales, et aujourd’hui, les habitants de l’île Maurice se sont appuyés sur ces fondations pour disposer d’un système éducatif solide, calqué sur le système éducatif britannique.

Tunisie

La Tunisie est le pionnier des pays arabes en Afrique. Elle occupe la 71e position au niveau mondial, et la 4e sur le continent. La Tunisie est une économie en développement, et reconnaît le fait qu’il ne peut y avoir de véritable développement sans éducation. En Tunisie, les coentreprises entre le gouvernement et les particuliers sont florissantes, ce qui a stimulé le niveau d’investissement dans l’éducation au profit de la population générale. Le pays présente des chiffres intéressants : il est classé 51e pour le ratio enseignant/élèves dans l’enseignement primaire, et 49e pour l’espérance de vie scolaire. 20 % des dépenses annuelles du pays sont consacrées au développement de l’éducation, de sorte que le pays a connu un développement rapide du système universitaire, le mettant au niveau de ce qui se fait sur le continent.

Namibie

La Namibie, qui est un pays d’Afrique de l’Est est un autre pays dont le système éducatif mérite d’être évoqué. Au dernier recensement officiel, la Namibie compte environ 1500 écoles de classe mondiale. Cela indique avant tout que le PEUPLE namibien accorde une grande importance à l’éducation, et que ses enfants doivent donc aller à l’école. Selon la loi, chaque enfant âgé de 6 à 16 ans doit être scolarisé, et cette scolarisation est parrainée par le gouvernement. Le gouvernement namibien a mis en place un fonds pour l’éducation dont l’argent sert à financer les dix années de scolarité obligatoire. En outre, des efforts considérables ont été déployés pour améliorer la qualité de l’enseignement dispensé dans les établissements d’enseignement supérieur du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *