langues les plus parlées en Afrique.

Les langues les plus parlées en Afrique

Après l’Asie, l’Afrique est le continent le plus peuplé du monde, avec une population de plus de 1,2 milliard d’habitants. Il n’est donc pas surprenant que l’on y parle plusieurs langues – plus de 2 000 langues pour être plus précis. Et parmi ces langues, certaines sont plus parlées que d’autres, les voici :

Anglais

L’anglais est la langue la plus parlée en Afrique. Selon plusieurs sources, il y a environ 700 millions d’anglophones en Afrique. Le continent noir ne se distingue pas des autres régions du monde dans ce sens. L’importance de l’anglais en Afrique s’explique également par le fait que certains pays ont été des colonies européennes jusqu’au milieu du 20e siècle. Après la colonisation britannique, la population locale n’a eu d’autre choix que d’apprendre cette langue. Le discours anglais peut être entendu dans les rues de pays tels que le Botswana, la Gambie, le Kenya, le Malawi, la Namibie, le Nigeria, etc.

Arabe

L’arabe est une langue sémitique utilisée par plus de 280 millions de personnes dans le monde. Elle est officielle en Égypte, en Algérie, au Maroc, en Mauritanie, en Libye, en Érythrée et dans quelques autres États. Les résidents de nombreux pays l’utilisent également comme langue non officielle.

Français

La langue française est enracinée en Afrique en raison de la colonisation par les Français. Il est surtout parlé en Afrique de l’Ouest. Il est intéressant de noter qu’il y a plus de francophones en Afrique que partout ailleurs dans le monde. Plus de 26 pays africains utilisent cette langue avec un total de 90 millions de locuteurs.

La langue est utilisée, au Mali, en Guinée, aux Seychelles, en Côte d’Ivoire, au Gabon, au Sénégal et dans de nombreux autres pays.

Swahili

Le swahili est l’une des langues africaines les plus parlées. Il appartient au groupe linguistique bantou dont il est le plus grand représentant. Les experts estiment qu’environ 100 millions de personnes parlent cette langue, principalement en Afrique centrale et orientale. Un si grand nombre de locuteurs du swahili est dû au fait qu’il est devenu la langue de communication internationale dans la région et qu’il est aujourd’hui utilisé du Mozambique à la Somalie et des rives occidentales de l’océan Indien à la République démocratique du Congo. La particularité du swahili est qu’il s’agit de la seule langue africaine autochtone qui a pu atteindre une telle position.

Haoussa

Parmi les langues de la famille sémito-hamitique, il y a la langue haoussa qui est utilisée par plus de 50 millions de personnes. C’est l’une des principales langues du Niger, du Nigeria, du Ghana, du Bénin et du Cameroun. Bien que certains traits du haoussa soient caractéristiques de nombreuses langues soudanaises, cette langue a un lien indéniable avec les langues sémitiques, cushitiques et berbères.

Amharique

L’amharique fait partie de la famille des langues sémitiques et est la langue officielle de l’Éthiopie. Environ 18 à 21 millions de personnes la parlent, la plupart d’entre elles vivant en Éthiopie. On trouve également des locuteurs d’amharique dans un certain nombre d’autres pays, notamment en Érythrée, au Canada, aux États-Unis et en Suède. Le nom « amharique » vient du nom de la région d’Amhara, dans le nord de l’Éthiopie, qui est considérée comme le centre historique de la langue amharique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *