Le racisme entre africain.

Le racisme entre africain : un fléau qui perdure

Trop souvent, le racisme est considéré comme un phénomène social qui se produit généralement dans les pays occidentaux et orientaux et qui touche les noirs. Malheureusement, c’est aussi un phénomène que l’on peut constater dans certains pays africains. Eh oui, le racisme entre africain existe et c’est assez malheureux étant donné le degré de racisme que les africains reçoivent assez quotidiennement. Aussi, en Afrique, les gens devraient aspirer ostensiblement à ne pas juger les autres, donc on se demande pourquoi le mépris entre même peuple existe-t-il ? On peut dire que les associations négatives qui s’exercent sur les africains et la culture noire peuvent influencer la façon dont certains africains se perçoivent les uns les autres. Mais cela ne doit pas être une raison, au contraire, les africains devraient se soutenir pour se sortir ensemble de ces préjugés, au lieu de se détester.

Le racisme ente africain : comment cela se présente ?

Le racisme entre africains se traduit par des guerres incessantes de tribus et d’ethnie. En fait, ce phénomène existe depuis toujours et on peut d’ailleurs l’illustrer par les guerres entre tribus amérindiennes qui étaient fréquentes en Amérique du Nord et ce, bien avant l’arrivée des colons. Aussi, il faut noter que pendant l’esclavage, l’exploitation des esclaves noirs se faisait dans certains pays africains.

Alors que l’identité continentale africaine est clairement acceptée et exposée par tous les Africains, la réalisation de l’identité nationale a été plus difficile. À cet égard, la question se pose de savoir si l’identité ethnique est une aide ou un obstacle à la réalisation de l’identité nationale. Le conflit ethnique est souvent une couverture pour un « conflit entre les élites » pour le pouvoir, bien qu’il finisse par acquérir une vie propre.

Le racisme entre africain : comment cela se présente ?

Les causes profondes des conflits ethniques en Afrique sont mal comprises. La plupart des sources disponibles abordent les conflits ethniques en Afrique sous l’angle soit de la diversité ethnique, soit du changement climatique et de la concurrence pour les ressources naturelles, à l’exclusion des griefs de masse à l’égard de l’État. Cependant, les principaux problèmes historiques sont le système politique non inclusif, la manipulation de l’ethnicité, la marginalisation et la négligence chroniques, la monopolisation des ressources de l’État et l’exclusion, associés à l’absence de tout mécanisme démocratique pour y remédier.

L’Afrique est un continent très varié. Les pays africains ont des histoires et des contextes géographiques différents, des stades de développement économique différents, des ensembles de politiques publiques différents et des modèles d’interactions internes et internationales différents qui finalement, font de l’Afrique un continent unique mais diversifié. Ainsi, si les conflits entre tribus et ethnies (forme de racisme) perdurent, le continent finira par s’effondrer et perdra toute son authenticité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *