Le mode de vie sud-africain

Le mode de vie sud-africain

Située à l’extrême sud de l’Afrique, l’Afrique du Sud est une destination populaire pour l’expatriation. Surnommée la « Nation Arc-en-ciel », elle possède un grand patrimoine historique et un magnifique mélange de cultures après les périodes d’occupation anglaise et hollandaise. En vous y installant, vous découvrirez une population amicale et hospitalière qui reste profondément attachée à ses traditions et à ses valeurs dans sa vie quotidienne malgré la nature moderne du pays.

Communautés

L’Afrique du Sud est mondialement connue pour sa population multiculturelle qui comprend plusieurs groupes ethniques ainsi que des personnes d’autres origines. Ainsi, les Zoulous, les Swazis, les Xhosa, les Ndebele, les Sotho, les Tswana, les Tsonga, les Venda, les San, les Khoi et les Métis vivent relativement harmonieusement avec les communautés caucasienne, asiatique et autres expatriés.

les Zoulous
La population de couleur provient d’une combinaison d’origines ethniques, notamment africaine, caucasienne, khoï, san, griqua, chinoise et malaise. Les Sud-Africains caucasiens sont principalement des descendants de colons néerlandais, allemands, français, huguenots, anglais et autres Européens.

Culturellement et linguistiquement, ils sont divisés en Afrikaners, qui parlent afrikaans, et en groupes anglophones. Une grande partie de la population sud-africaine asiatique est d’origine indienne. Vous trouverez également de nombreux expatriés africains du Malawi, du Mozambique et du Zimbabwe.

Vie urbaine

Généralement, qu’ils vivent en ville, en banlieue ou dans les townships, les gens sont plutôt unis et amicaux les uns envers les autres. Ils n’hésiteront pas à se saluer dans la rue. Dans les communautés les plus pauvres, l’éducation est souvent gratuite ou très bon marché. Cela aide à prévenir les maux sociaux.

Soweto, par exemple, est une image parfaite de l’éducation, de la tolérance et de l’étiquette. Les zones plus riches offrent le choix entre des écoles publiques moins chères et des écoles privées plus chères.
Les diverses communautés sont plus ou moins sociables, selon le degré d’ouverture ou d’isolement de leurs logements. Par exemple, les grandes propriétés coûteuses sont généralement clôturées et impénétrables, tandis que les petites maisons ou les immeubles d’appartements offrent aux voisins la possibilité de discuter par-dessus la clôture.

Routines quotidiennes

L’Afrique du Sud semble avoir hérité de plusieurs habitudes anglo-saxonnes. Par exemple, le petit-déjeuner est souvent composé d’œufs et de bacon, mais le porridge est aussi populaire. Le déjeuner est léger et le dîner est servi vers 18 h.

Bref, le rythme de vie en Afrique du Sud est assez similaire à celui de nombreux pays européens, surtout en termes de réveil, de dîner et de coucher tôt. L’été est marqué par de nombreux festivals et événements sportifs, en particulier au Cap, qui est populaire auprès des touristes.

Culture sud-africaine

les jeunes semblent plus ouverts d'esprit
Malgré tous les efforts déployés pour abolir l’apartheid et la ségrégation raciale, cette tendance persiste chez certains Sud-Africains. Dans l’ensemble, les jeunes semblent plus ouverts d’esprit, tolérants et accueillants envers les cultures étrangères, même si cela diffère généralement d’une région à l’autre. Fondamentalement, les Sud-Africains couvrent tout le spectre de la tolérance et de l’ouverture d’esprit.

Où que vous soyez installés en Afrique du Sud, vous rencontrerez des gens qui n’hésiteront pas à vous demander comment vous allez. Cependant, le baiser sur la joue n’est pas tout à fait courant en Afrique du Sud, comme c’est le cas dans de nombreux pays occidentaux.

Cuisine et habitudes alimentaires

La cuisine sud-africaine, d’une part, s’inspire de diverses cultures africaines et, d’autre part, des cuisines néerlandaise, britannique et asiatique. La viande est très populaire auprès de la plupart et les Sud-Africains consomment une bonne quantité de bœuf, de mouton et de poulet. Ils ont une saucisse unique qui est faite à partir de bœuf ou de mouton et épicée avec des graines de coriandre. Le nom afrikaans, boerewors, est utilisé pour cela. L’autruche et d’autres gibiers sont devenus populaires récemment et le poisson et les fruits de mer sont consommés le long de la côte.

D’autres préférés sont : le pap (fait à partir de farine de maïs et similaire à la polenta italienne), une grande variété de légumes frais. L’héritage malaisien apporte un plat appelé ‘boboti’, fait de viande hachée et légèrement épicée.

Festivals

Le calendrier sud-africain est marqué par plusieurs festivals. À partir du 2 janvier, toutes les communautés se réunissent à Cape Town à l’occasion du Carnaval de Cape Town Minstrel. Semblable au Mardi Gras, ce festival dure un mois entier.

En été, les plages du sud sont surpeuplées en raison des températures plus basses dans le nord. Le Festival de Marula, qui dure de février à mars, célèbre la saison des récoltes de marula.
Mars symbolise le début de l’automne. Le Cap et Johannesburg accueillent plusieurs festivals consacrés au lien particulier entre l’homme et la nature : fruits, climat, couleurs, faune et flore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *