pollution dechets afrique

La pollution en Afrique, une situation dramatique

L’Afrique fait en ce moment partie des continents qui inquiètent le plus la communauté mondiale en termes de pollution environnementale. La pollution en Afrique demeure un problème majeur et implique de nombreux risques, tant pour la santé de sa population, mais aussi pour la qualité de son environnement. En effet, cette pollution touche surtout l’air et aussi de nombreuses sources d’eau qui sont pour la plupart vitales pour la population et la faune environnante.

La pollution de l’air en Afrique, ses causes et ses conséquences

L’Afrique souffre d’un taux de pollution atmosphérique très élevé. Cela est le plus souvent le fruit d’une surproduction dans le milieu industriel, mais surtout aussi de l’utilisation de combustibles néfastes pour la santé humaine et l’environnement.

En effet, en Afrique, la plupart des ménages utilisent principalement du kérosène ou aussi de l’essence à la fois pour l’éclairage, mais aussi pour la cuisson des aliments. Toutefois, ces types de combustibles, qui sont destinés à l’aviation et aux véhicules sont très polluants puisque les fumées qui résultent de leur combustion libèrent de nombreux particules et produits chimiques tous aussi dangereux les uns que les autres.

Combiné à tout cela, il est encore courant en Afrique de pratiquer les cultures sur brûlis, qui est une méthode archaïque qui consiste à brûler une vaste surface de terre et de tirer profit de déchets de combustion pour les cultures.

De ce fait, la pollution de l’air en Afrique entraîne un risque majeur aussi bien pour la santé des êtres vivants mais aussi pour l’environnement. Divers maladies sont apparues suite à ce fort taux de pollution, comme les accidents vasculaires cérébraux, les maladies cardiaques, le cancer du poumon et les maladies respiratoires chroniques et aiguës, dont l’asthme.

La pollution de l’eau en Afrique, un fléau dévastateur

L’Afrique fait partie des continents les plus vastes au monde. Toutefois elle ne dispose que de 9 % des ressources mondiales en termes d’eau renouvelables et ce pour subvenir aux besoins d’une population qui fait plus de 15 % de la population mondiale.

Le manque d’eau en Afrique est donc omniprésente et cette situation est tout de même aggravée par l’insuffisance de structures efficaces pour le traitement de l’eau. En effet, la pollution de l’eau observée en Afrique est très inquiétante puisqu’elle touche de nombreux pays qui composent le continent et commence même à se propager dans des réserves naturelles qui sont de plus en plus exploités par l’homme.

Si le manque de traitement de l’eau est l’un des causes de la pollution dans les villes d’Afrique, les différentes exploitations qui touchent de nombreux secteurs commencent également à dégrader la qualité de cette ressource aussi vitale qu’indispensable pour la vie sur terre.

De ce fait, la pollution de l’eau en Afrique a un impact important sur la santé de la population et aussi sur la biodiversité puisque oui, les animaux et les plantes ont également besoin d’une bonne source d’eau saine et accessible.

Des conséquences dramatiques de ce fléau qu’est la pollution de l’eau ont toujours été observées en Afrique, mais on peut dire que cela ne cesse de s’empirer. La preuve est la présence de maladies en Afrique qui ne devraient plus exister de nos jours à savoir les épidémies mortelles comme le choléra, La diarrhée, la bilharziose etc. qui résultent tous d’une eau insalubre.

A cause de tout cela, la population africaine est confrontée à d’autres problèmes à gérer en plus de la pauvreté quasi permanente.

Le monde doit faire + pour le développement durable en Afrique

Oui mais l’Afrique doit aussi s’aider elle même. En occident, les associations pour le développement durable fleurissent (mtaterre, comite21, Goodplanet.org…). Les futurs cadres des industries également sont formés au développement durable en parallèle des formations à leurs métiers dans des écoles de commerces spécialisés par exemple l’ESI Business School, mais en Afrique les associations ne bénéficient pas d’autant de moyens et d’investissement humain en interne. L’énergie de nos dirigeants se consacre à d’autres priorités plus profitables.

Alors avant de demander de l’aide à l’Europe, sensibilisons notre population

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *