un garçon handicapés avec une seule jambe

Les enfants atteints d’handicap survivront-ils en Afrique ?

Les personnes handicapées en Afrique vivent sans espoir. En effet, ils sont injustement maltraités. On peut citer entre autres les bébés atteints d’un handicap noyés dans les rivières, les enfants sévèrement battus parce qu’ils deviennent des charges, les filles violées et les adolescentes exclus de toutes les activités, abandonnés, assassinés et laissés sans traitement.

L’absence de thérapeute les écoles pour enfants handicapés

Au Kenya, il existe une école dédiée aux enfants handicapés. Les enseignants sont épatants, mais l’école n’avait pas de personnel médical et ils ne savaient pas non plus quel genre d’handicap les enfants avaient. La volonté d’aider ces enfants était là, mais les connaissances ou les outils nécessaires étaient absents. Il était clair qu’il ne s’agissait pas d’une école pour enfants handicapés, mais de la seule école qui a décidé de les accepter.

Les enfants handicapés sont victimes de crimes

En faisant des recherches sur le Ghana, qui est considéré comme relativement avancé parmi les pays africains. On peut voir beaucoup de témoignages, montrant des bébés handicapés assassinés ou abandonnés, des handicapés enchaînées à un pilier pendant des années, des camps de prière où les enfants handicapés sont sévèrement battus pour expulser leur handicap. Et le plus incroyable, c’est qu’ils croient fabriquer des « médicaments magiques » pour soigner l’handicap, alors que ces médicaments causent parfois même la mort.

Lors de la convention de sensibilisation de l’année 2016 qui s’est déroulé à Kisumu, dans les zones rurales du Kenya, une femme a témoigné de l’horrible traitement qui sont réservés au handicapés. Son discours était éloquent, mais sa voix tremblait lorsqu’elle a parlé des petites filles handicapées qui sont souvent violées et exploitées sexuellement.

L’handicap est considéré comme une honte

Au Kenya, les gens croient que l’handicap est une punition de Dieu, et que si quelqu’un a un enfant handicapé, cela signifie qu’il est puni pour ses péchés, et beaucoup de ceux qui ne veulent pas que les autres sachent qu’ils ont péché, cachent leur enfant dans la maison.

Les histoires des enfants qui ont été enfermés toute leur vie sont horribles, en particulier parce que les enfants handicapés ont toujours besoin d’une attention spéciale, et dans cette situation, ils sont laissés sans aucune attention, et sont victimes de maltraitance. Ces enfants handicapés ne sont plus traités comme des êtres humains et ils ne vont pas à l’école.

Par exemple, la paralysie cérébrale est un handicap se manifestant autour de la période de la naissance et de la petite enfance. Elle peut être évitée en surveillant scrupuleusement l’évolution du bébé à la naissance, ce qui est fortement négligé dans la plupart des pays du continent Africain. Ceci dit, les enfants victimes de paralysie cérébrale en Afrique sont très nombreux. La catégorie de handicap par paralysie cérébrale (P.C) est varié. En effet, les enfants ayant une P.C. légère peuvent souvent être réhabilités et mener une vie active, tandis que les enfants ayant une P.C. modérée sévère n’atteindront pas l’adolescence sans soins et attention. De plus, la P.C. légère s’aggrave en l’absence de traitement.

C’est une autre raison pour laquelle de nombreux enfants atteints de cette maladie. en Afrique meurent beaucoup trop tôt. Pourquoi la plupart des personnes handicapées au Kenya sont des enfants et présentent peu d’adultes. La réponse est que les enfants en Afrique ne survivent pas assez pour atteindre l’âge adulte.

Les africains n’ont aucune source d’informations concrète, ni de connaissances sur l’handicape, de ses causes médicales et de son traitement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *