Coronavirus.

Coronavirus : l’Afrique est actuellement épargnée par le virus

Le monde entier tremble en ce moment et il y a de quoi car le nouveau coronavirus qui est apparu en décembre dernier dans la ville chinoise de Wuhan continue de faire des victimes qui se comptent dernièrement par millier.

En effet, dès son apparition, ce virus plus connu pour être le Covid-19 est particulièrement inquiétant car il s’étend de plus en plus et a même atteint d’autres territoires que la Chine, ce qui lui a valu d’être catégorisé en pandémie par l’OMS.

Toutefois, l’Afrique semble être épargnée par cette nouvelle menace et c’est pour le mieux, car il est facile d’imaginer l’impact qu’aurait un tel virus sur un continent qui ne dispose pas ni des moyens de le détecter efficacement, ni de le prendre en charge si jamais des cas se présente.

Coronavirus : pourquoi l’Afrique n’est pas encore touchée ?

En ce qui concerne les virus comme le Covid-19, il faut savoir que leur mode de transmission implique souvent un contact avec des personnes infectées. Donc, pour le cas de l’Afrique, il faut dire qu’aucun malade ou porteur de ce virus n’était pas encore entré sur son territoire et même si un cas a été signalé en Egypte, il faut dire que le pire a été évité, car il s’est avéré que ce n’était qu’une fausse alerte.

Donc si on veut déterminer la raison pour laquelle l’Afrique est actuellement épargnée, il est judicieux de dire que c’est surtout grâce aux échanges moins importants qu’entretienne cette dernière avec la Chine, notamment la ville de Wuhan l’épicentre de l’épidémie.

Cependant, ce n’est pas la seule raison, car la plupart des pays africains ont également pu constater la gravité de la situation et ont donc pris les mesures nécessaires et ce, en limiter leur liaison directe avec la Chine, ce qui est certainement l’un des meilleurs moyens et ce, pour éliminer les risques que ce virus puisse entrer.

Coronavirus : les pays africains les plus à risque

Même si l’Afrique est jusqu’à présent épargnée, il est quand même utile de dire que cela n’implique en rien qu’elle est immunisée. Effectivement, les risques sont toujours grands et certains pays africains, notamment l’Afrique du sud, l’Algérie et aussi l’Egypte sont même exposés et sont de ce fait susceptibles de faire entrer ce virus sur le continent africain.

Et encore une fois, la raison de cela est que ces derniers figurent parmi ceux qui sont le plus en contact avec la Chine, ce qui augmente grandement les risques que ce virus virulent puisse y faire des ravages en Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *